Chabé
Travailler pour Chabé
Contactez nous
Actualité

Interview de Pierre Piperis spécial Covid-19

10 avril 2020
Interview de Pierre Piperis spécial Covid-19

Pierre, en tant que Directeur Général Adjoint en charge des Opérations, pouvez-vous nous faire un point sur les procédures d’hygiènes mises en place au sein de la flotte ?

Dès l’apparition du Covid-19 en France nous avons renforcé nos mesures d’hygiène au sein de nos véhicules pour protéger nos passagers mais aussi nos chauffeurs.
Fin janvier nous avons reçu en très grande quantité des lingettes antiseptiques permettant à nos chauffeurs de nettoyer les véhicules après chaque mission et en particulier les assises, les accoudoirs et poignées de portes, intérieurs et extérieurs.

D’autres mesures visant à limiter la propagation du virus dans nos voitures ont été mises en place très rapidement plus particulièrement :

  • L’aération de l’habitacle entre chaque course
  • La mise à disposition de gel hydroalcoolique unidose pour les passagers
  • Le retrait de tout objet à l’arrière du véhicule (journaux, magazines)
  • La mise à disposition de bouteille d’eau uniquement sur demande au chauffeur
  • La purification de nos véhicules par des bombes désinfectantes issues du monde médical
  • La mise a disposition de gants en nitrile.

 

 

Depuis la mise en place du confinement, les déplacements pour nos clients se font uniquement en van afin de respecter les distances de sécurité préconisées par les autorités, entre les passagers et le chauffeur.
Nous avons par ailleurs adapté 14 de nos véhicules (7 Mercedes Vito et 7 Mercedes Classe V) avec une séparation en Plexiglas entre l’habitable avant et arrière du véhicule pour encore plus de sécurité.
Enfin nous sommes en contact régulier avec le Ministère des Transports afin de connaitre les avancées, les textes réglementaires et les dernières informations liées à la gestion de la crise, ce qui nous permets de pouvoir mettre en place très rapidement les mesures d’hygiènes et de sécurité pour nos passagers et nos collaborateurs.

Avez-vous des recommandations particulières à faire aux passagers ?

Nous avons besoin que les passagers respectent les recommandations faites par le Gouvernement afin de se protéger eux-mêmes, leurs proches ainsi que nos chauffeurs. Nous ne répéterons jamais assez l’importance des gestes barrières. Ils peuvent également ouvrir leur fenêtre arrière pour faciliter l’aération du véhicule.
Je rappelle également aux passagers qu’ils doivent impérativement être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire ou du justificatif permanent (à télécharger ici), pour être en règle.
Nos chauffeurs disposent bien évidemment d’une autorisation de déplacement permanent qui leur permet de continuer à servir nos clients en toute légalité.

 

Les chauffeurs ont-ils été sensibilisés aux gestes barrières et qu’avez-vous mis en place pour leur protection ?

Tous nos chauffeurs ont bien évidemment été sensibilisés aux gestes barrières. Nous avons également un numéro de téléphone dédié à nos chauffeurs, pour répondre à leurs éventuelles questions. La nature de leur métier ne permet pas à nos chauffeurs de faire du télétravail, je salue donc leur courage. Au-delà des gestes barrières nous avons mis en place une série de mesures visant à renforcer leur sécurité avec notamment la mise en place de séparateur en Plexiglas entre l’habitable avant et arrière du véhicule.
Nous pensons naturellement aux chauffeurs, mais je tiens à préciser que Chabé fonctionne également grâce à toute une équipe support, du front office au dispatch, du service commercial au service informatique, qui continuent d’opérer pour la plupart en télétravail au service de nos clients.

 

Pourquoi maintenir l’activité de Chabé en période de confinement ?

 

Bien que notre mobilité soit actuellement réduite à l’essentiel, certains déplacements sont toujours nécessaires. Les équipes Chabé restent mobilisées pour servir ceux et celles qui ont besoin de se déplacer dans ce temps de crise et nous mettons tout en œuvre pour le faire dans les meilleures conditions possibles.

 

 

(Re)découvrez la lettre de Guillaume Connan, Président de Chabé, en cliquant ici